Que choisir ? Épisode 2 : Cynisme écologique

Le 14/10/2021, la France a été condamnée pour préjudice écologique* car elle n’avait pas respecté ses engagements dans la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre.
La même année, elle avait payé à Bruxelles une pénalité d’1,2 milliards d’euros de « taxe plastique » pour son retard dans le recyclage des emballages en plastique**.
* et ** voir les articles à ce sujet en fin de publication.

Quelques exemples de ce que Bruno Studer a écologiquement voté depuis 5 ans :

  • POUR : l’autorisation de l’utilisation des pesticides néonicotinoïdes jusqu’en 2023
  • CONTRE : l’amendement pour la suppression des vols intéieurs quand il existe une alternative en train de moins de 4 heures
  • CONTRE : la création d’un programme de recherche sur les anomalies génétiques induites par les essais nucléaires

Ce que proposent Sébastien Mas et Marie Albera Meynioglu avec la NUPES

Dimanche prochain vous pouvez choisir entre

Améliorer votre quotidien avec un monde d’harmonie entre humains et nature

Aggraver les inégalités, et prolonger l’austérité avec les maltraitances des politiques libérales

A lire les articles sur la macronie face à l’écologie :

Vie Publique le 21/10/21

Vie Publique explique la condamnation française pour le non-respect de ses engagements écologiques :
« En mars 2019, quatre associations (Oxfam France, Notre Affaire à Tous, Fondation pour la Nature et l’Homme, Greenpeace France) avaient saisi le tribunal administratif de Paris pour non-respect des engagements de la France dans la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. »
Lire la suite

Les Echos le 01/04/22

Environ cinq mois plus tard dans les Echos :
« Le gouvernement s’est abstenu jeudi de répondre à l’injonction du Conseil d’Etat de démontrer que son action permettra bien à l’Etat de tenir son objectif de réduction des gaz à effet de serre. »
Lire la suite

Les Echos du 31/03/22

Pour en savoir plus sur la pénalité « Taxe plastique » :
« Très en retard sur le recyclage des emballages en plastique en Europe, l’Hexagone a dû s’acquitter d’une forte pénalité l’an passé à l’Union européenne. Et il continuera de le faire encore un moment, selon les projections de Bercy. »
Lire la suite

L’épisode 3 est disponible ici
Lien pour voir ou revoir l’épisode 1 « La casse sociale »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :