Que choisir ? Épisode 3 : « La Mort annoncée du service public »

Lors de son premier quinquennat, Macron a poursuivi la dégradation des services publics entamée par ses prédessesseurs :

  • 17 900 lits d’hôpitaux publics fermés malgré l’épidémie de COVID 19,
  • une politique de gestion de l’éducation nationale menée « dans la précipitation » d’après le rapport d’une mission du Sénat*,
  • la précarisation des chercheurs avec la loi de Programmation de la recherche …
    * voir article à ce sujet en fin de publication

Pendant ces 5 années Bruno Studer a notamment voté :

  • POUR l’ensemble du projet de loi de transformation de la fonction publique 
  • CONTRE la loi sur le « Rappel de la liberté d’expression des chercheurs »
  • CONTRE la proposition d’une loi de programmation pour l’hôpital public et les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD)

Ce que proposent Sébastien Mas et Marie Albera Meynioglu avec la NUPES

Dimanche prochain vous pouvez choisir entre

Améliorer votre quotidien avec un monde d’harmonie entre humains et nature

Aggraver les inégalités, et prolonger l’austérité avec les maltraitances des politiques libérales

A voir ou revoir :
Épisode 1 « La casse sociale »
Épisode 2 « Cynisme écologique »

Public Sénat le 22/02/22

Public Sénat dévoile le rapport de la mission d’information menée par le Sénat sur la politique de Jean-Michel Blanquer :
« A l’heure de relever les copies du quinquennat, celle du ministre de l’Education nationale a été examinée à la loupe par une mission du Sénat. Pour les élus, les réformes du ministre ont été mal accompagnées » donnant ainsi le sentiment de « naviguer à vue », et de créer des « générations d’élèves cobayes.»
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :